Duo des chats   Rossini

693081_5551682"Imaginons dans le ravissant boudoir où se déroule la première page de notre histoire un obsevateur invisible et discret. Il se glisserait derrière notre jeune héroïne, vêtue, avec le plus grand soin et le goût le plus raffiné, d'une robe à volants aux couleurs de ciel d'hiver sur un lac crépusculaire. Il regarderait par dessus ses épaules enveloppées d'un châle des Indes à longues franches rouge sang. Et il lirait cette triste phrase : - Je reviens de la mort. J'ai survécu à la pire des épreuves."

Retour en arrière.
Minette s'ennuie chez Madame Léon, dans le grenier de la rue Monsieur Leprince. Faut dire que mâme Léon (une dinde) est une maîtresse du genre excentrique qui batifole de par le monde à la recherche de la fortune et de l'amour en oubliant de nourrir les matous. Un soir, lasse de la misère et de sa mère qui perd la boule, la naïve Minette fausse compagnie à sa famille et s'aventure sur les toîts de Paris prête à découvrir le monde.

"Et voici que du firmament descend, dans une nuée dorée de poussière lumineuse, une étoile parée d'émeraudes, de saphirs et d'améthystes, dans un flot d'organdi bleu.
- Console-toi avec nous, dit-elle.
- Qui êtes-vous ? demande Minette.
- Nous sommes les belles du ciel, répond une deuxième étoile qui descend à son tour, dans un nuage de soie écarlate où brillent des rubis et des perles.
- Je vous vois mal, proteste Minette, éblouie.
- Approche-toi donc, conseille une troisième étoile, enveloppée de satin d'ivoire, parsemé d'oeils-de-chat, de topazes et de paillettes d'or.
- La nuit nous a parées de ses plus beaux bijoux pour éclairer son grand manteau noir"

Le chat-diable et l'ange-chat ont beau la tenter ou la mettre en garde, c'est un nuage qui lui révélera son destin, en la personne du beau Brisquet, un matou dandy, séducteur et poète à ses heures.

"Entre deux cheminées, Minette voit apparaître un poète romantique... elle sent confusément que ce chat ravissant est un rêveur, avec lavallière, grand chapeau noir à larges bords, veste de velours. La bohême et la beauté. Minette frissonne."

Brisquet va l'introduire dans le beau monde, celui de Lady Baby-Diamond la snobinarde ambassadrice (chienne) anglaise qui décide de faire de la pauvre Minette une star. Mais la gloire est éphémère, l'amour volage, le monde de la nuit cruel et même les chats ont des chagrins d'amour...
Minette saura-t-elle survivre dans ce microcosme hypocrite et superficiel ? Heureusement Monsieur de Balzac (le vrai) et Victor (lapin), fidèle serviteur de l'ambassade, veillent.

Vous l'aurez compris, ce texte est un merveilleux voyage dans l'univers de nos amis les bêtes, doublé d'une fable fantastique et colorée, qui n'égratigne ni les don juan ni la faune nocturne toujours à l'affût d'un quelconque happening pour tromper son ennui.

Le truculent Alfredo Arias a trempé sa plume dans un arc en ciel afin d'en faire jaillir un feu d'artifice d'images plus sensuelles les unes que les autres.
Il nous donne envie de cavaler sur les toîts, de se rouler dans les froufrous de riches et douces étoffes et de ronronner sur les sofas. Et dire que nous en connaissons tous qui ne s'en privent pas pendant que nous allons gagner de quoi les sustenter au retour de leurs noubas vespérales !...

Librement inspiré de la nouvelle d'Honoré de Balzac, ce livre est sorti à l'occasion du spectacle mis en scène en 1999 par Alfredo Arias. Pour ne pas frustrer davantage ceux qui l'ont raté, Ruben Alterio, que je vous avez déjà présenté ICI , agrémente le texte de ses aquarelles toujours aussi magiques.

ARIASMONT

Peines de coeur d'une chatte française
Alfredo Arias & René de Ceccatly    Illustré par  Ruben Alterio    Editions Seuil

Sans_titre_4