jeudi 2 décembre 2010

Chocolat blanc ?!!

Copie_de_stsymphneige4b

Joli souvenir
pour
un dernier hiver en Charente-Maritime

Copie_de_stsymphmarais1

Les marais derrière la maison
sous le soleil
avant l'orage et la grêle de la soirée

Posté par Moustafette à 18:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 1 avril 2009

Liquidation avant fermeture

En Charente-Maritime, à 30' de l'Ile d'Oléron, de Royan et de Saintes, à 15' de Rochefort et 10' de Marennes, la maison se situe entre bois et marais, à un kilomètre du village et dans un bel environnement classé et protégé, face à une église romane.

PIC00052

Suivez cette petite route

PIC00058

et vous êtes arrivés.

collage30

Une grande terrasse entoure la moitié de la maison qui se compose
de quatre pièces, dont deux chambres de 14m² chacune, et d'une grande mezzanine;
électricité et insert récents, ouvertures neuves (DV),
une petite comble isolée pour rangement,
une autre pour possibilté pièce supplémentaire.

collage31

A l'arrière, sur un terrain de 4000 m,
un garage, un hangar, un ancien terrain de tennis,
une petite mare, arbres fruitiers, prairie et bois.

collage32

En quatre saisons
un aperçu de l'environnement immédiat
pour de belles balades à pieds ou en vélo !

Cliquez sur les photos et les mozaïques pour les agrandir.
Si la visite vous a plu ou si vous connaissez des amateurs, le prix de vente : ....

Ajout Novembre 2010, enfin VENDUE !

clefs_20_23_

Posté par Moustafette à 07:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
dimanche 29 juillet 2007

Belles pierres

Trizayroute1Au bout de cette voûte de verdure, sur la droite se dissimule l'Abbaye de TRIZAY.
On aborde l'Abbaye par l'arrière. C'est la vue que j'ai mise vendredi en fin d'article.
Lorsqu'on pénêtre dans l'enceinte, on est accueilli par la sculpture d'un cheval fougueux et si l'on s'asseoit sur l'un des bancs qui lui font face, on a une splendide vue d'ensemble des bâtiments. Si j'étais toute seule lors de la visite de l'expo et des diverses salles, dehors nous étions deux, la dame en rose et moi ! Je n'ai pas osé lui demander de se pousser, elle désherbait les allées un petit couteau à la main, et comme nous avions fait un brin de causette, il fallait qu'elle se remette au boulot. En agrandissant la photo, on la voit vraiment bien ! C'est ma façon de la remercier pour le soin qu'elle apporte à cet espace intemporel ...

Trizay1

L'Abbaye a été restaurée tout récemment, ce qui explique la blancheur étincellante de la pierre.

Trizay7

Par contre, j'ai été déçue par les vitraux modernes
dans ce lieu millénaire

Trizayvitr1

Mais dès que le soleil donne
tout prend un aspect poudré

Trizay2

Morceaux choisis

collage4

Et je laisse ces bienheureuses créatures ruminer
dans leur petit paradis ...

collage7

A bientôt pour une autre balade en

Saintonge_carte

FREDERIQUE vous propose aussi sa visite ICI

 

 

Posté par Moustafette à 09:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mercredi 18 juillet 2007

Les Lapidiales

lapidiales8Après l'Allemagne, je suis repartie faire un tour en Union Soviétique, entre passé et présent, Mongolie et hôpital psychiatrique. Tout un programme ...
En attendant mon retour, je vous propose un autre beau voyage, mais celui-là tout près de chez moi, au pays des casseurs de pierres.

Quel point commun entre le socle de la Statue de la Liberté, la cathédrale de Cologne, Fort Boyard ? Ils ont tous été construits avec cette magnifique pierre blanche extraite des carrières de CRAZANNES
Dans les alentours, d'autres carrières se sont transformées en musée à ciel ouvert. Tous les ans, LES LAPIDIALES réunissent des sculpteurs qui viennent travailler les falaises en direct. Et en septembre, dans ce splendide théâtre naturel, la saison se clôture par des animations et des balades contées nocturnes.

Lapidiales_
Voici ce que ça donne, au soleil

lapidiales2
Détail

lapidiales9
En couleur

lapidiales6
Et en noir et blanc

lapidiales4
Le rire de l'ogre ?
Comment peut-on douter
à la lumière des torches
qu'elles ne soient pas vivantes !

C'est un vrai plaisir tous les ans à l'automne, d'aller à la rencontre de ces étranges gardiens de la forêt. Et chaque fois, je ne peux m'empêcher d'imaginer la végétation reprenant ses droits et des hommes découvrant, dans un autre millénaire, ces traces laissées par le marteau et le burin.
Que se raconteraient-ils ?

Pour finir la balade par une note littéraire, je vous conseille la lecture de "Le rire de l'ogre" de Pierre Péju (Folio), un roman poignant où il est aussi question du rapport de l'homme à la matière.

"Les statues, ces machins de pierre qu'on s'esquinte à fabriquer, elles nous font sentir aussi ce que c'est qu'être sur terre. Elles pèsent sur le sol. Elles appuient comme des diablesses. Alors nous autres, à côté d'elles, on comprend qu'on pourrait s'envoler, emportés par un coup de vent. Une fois qu'elles existent, nous on n'est plus du tout importants, on n'est rien ! C'est elles qui veillent. Elles qui surveillent."

Alors si vous passez non loin, surtout faites le détour !
Je mets les liens des deux sites. Et cliquez sur les photos pour les agrandir.
Rendez-vous à la rentrée pour la suite de l'expo ...

lapidiales5

 

 

 

Posté par Moustafette à 19:53 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 6 juin 2007

D'autres vieux murs

PIC_0052

L'église romane de Saint-Symphorien

PIC00054

Construite au XIIème siècle

PIC_0164

Sur le chemin de St Jacques de Compostelle

PIC_0160

A l'époque son portail s'ouvrait sur l'océan
dans le golfe de Saintonge

Posté par Moustafette à 21:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]