lundi 2 avril 2012

Vacances, mot d'excuse...

Comment ne pas prendre la tangente devant toutes ces belles lignes de fuite qui rayonnent au bout de mon hameau ? Ce furent des vacances bucoliques, champêtres et revigorantes.Beaucoup de temps à trimer au jardin et à musarder dans les fermes alentour Et bien que jouant aussi la garde-malade de la petite Gypsie- ici en pleine convalescence après s'être fait une fracture ouverte -j'ai assez peu lu durant ces deux semaines.(il faut dire que les frais de véto ont grandement grevé mon budget lecture....)Quelques... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 23:37 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

dimanche 25 mars 2012

22° à l'ombre

Sans commentaire...
Posté par Moustafette à 09:57 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
jeudi 22 mars 2012

Seventies

Louise Morvan cherche à élucider la mort suspecte de son oncle, Julian Eden, décédé dans les années 70 en pleine tourmente Power Flowers. Elle l'a porté au rang d'îcone, a hérité de son appartement, de son Aston Martin et repris à son compte son agence, devenue Morvan Investigation. Son amant, ça aide, est Serge Clémenti, flic au 36 quai des Orfèvres."Et cette histoire de prescription était insupportable. On pouvait tuer en toute impunité et attendre que le temps passe, que la société oublie. Les victimes valaient moins cher que... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 11:52 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
dimanche 18 mars 2012

Deux vies en une

Narcisse Pelletier n'a que dix-huit ans lorsque, en compagnie de quelques matelots, il pose les pieds sur une plage en apparence déserte du nord-est de l'Australie. Ils ont débarqué d'une chaloupe avec pour mission de trouver de l'eau potable à rapporter à bord de la goélette Saint-Paul. Parti seul de son côté explorer les arrières du rivage, Narcisse revient bredouille. "Quand il parvint au sommet de la petite falaise, il découvrit qu'il y était seul. La chaloupe n'était plus tirée sur la plage, ne nageait pas sur les eaux... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 19:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 14 mars 2012

Il y a un an

Jour pour jour, tout comme Brice Casadamont, j'attendais le camoin des Déménageurs bretons qui allaient déverser les 40m3 de meubles  et de cartons dans ce qui allait être ma nouvelle demeure. Heureusement pour moi, la comparaison avec le protagoniste du dernier roman de Pascal Garnier s'arrête là ! Quittant Lyon pour le petit village de Saint-Joseph proche de Valence, Brice se retrouve complètement désemparé devant le vide de la grande maison qui l'accueille. Il attend le retour de sa femme Emma, une trentenaire... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 08:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 11 mars 2012

Abandon

2100 et quelques, à Paris on enlève une fillette à sa mère pour la parquer dans un centre de réhabilitation pour enfants de la Zone, carencés, maltraités, délinquants (ou en passe de le devenir), ils ressortiront de là à leur majorité, formatés, calibrés, aptes à devenir de parfaits sujets disciplinés ne perturbant pas la société ultrasécurisée qui sert de cadre à ce roman. Au tout début, la petite Lila donne du fil à retordre à ses "bienfaiteurs" et je me réjouissais de son sale caractère qui n'était pas sans me... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 11:39 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

lundi 5 mars 2012

Au matin

Île de verdure voilée Posée sur la brume délicatement étalée Sur des Monts d'Arrée veloutés.(photos prises vendredi, encore arrivée en retard au boulot !) 
Posté par Moustafette à 06:47 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
jeudi 1 mars 2012

Déroutant....

1905, de graves troubles ébranlent tout l'Empire de Russie, la première Révolution russe est en marche. Juin de la même année, les marins du cuirassé Le Prince Potemkine de Tauride se mutinent, hissent le drapeau rouge, entrent dans le port d'Odessa et fraternisent avec les grêvistes et les étudiants. L'armée causaque réprime violemment les manifestations et massacre la foule. Paris 1926, on projette Le Cuirassé Potemkine, film muet d'Eisenstein, célèbre pour la... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 21:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 27 février 2012

Balade de La Pierre Bleue

Agrandissez, vous verrez tout en hautLe clocher de l'Abbaye du Relecq nichée au pied des Monts d'ArréePâtures, landes, tourbières, sapinières, ardoisièresDu haut de cet éperon rocheux on embrasse tout celaRien n'arrête le regard...  De l'espaaaaaaaaace !!! Lichens, mousses, bruyères, genêts et ardoises font bon ménageMais l'été place aux fougères et aux myrtilles "La cathédrale" une ancienne ardoisière perdue au milieu de nulle parttellement bien cachée qu'on peut passer sans la voir.Y'a pas à direIls... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 21:12 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mercredi 22 février 2012

Le taiseux magnifique

Placée en exergue de son roman, une citation de Steinbeck.C'est le moins que pouvait faire Cécile Coulon qui a dû beaucoup lire les auteurs américains du milieu du XXe siècle. Si ce roman n'est pas Les raisins de la colère, il pourrait en porter le titre et si Thomas Hogan n'a pas la naïveté d'un Lennie Small dans Des souris et des hommes, la tragédie qui le submerge en a la même force. Heaven aurait pu être le paradis pour la famille Hogan, un père travailleur mais taciturne , une mère aimante mais... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 16:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]