dimanche 12 décembre 2010

Insomnie

Une femme trentenaire a tout pour être heureuse. Mariée, mère de famille, vie confortable et réglée comme du papier musique, elle tombe brusquement dans le cycle de l'insomnie. Mais s'agit-il vraiment d'insomnie d'ailleurs ?... Loin de souffrir de la fatigue à laquelle elle serait en droit de s'attendre, cette femme, qui n'a rien dit à personne à propos de son trouble, va voir là l'occasion de s'offrir un espace de liberté, une vie parallèle à côté des siens, et retrouver ainsi des plaisirs qu'elle ne s'était pas permis depuis... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 13:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

vendredi 10 décembre 2010

Un joyeux diable au corps

La guerre a aussi ses bons côtés... On peut parfois en douter mais c'est ainsi.Pour Nenè, jeune garçon au sortir de l'enfance, elle lui permet de découvrir l'empire des sens ! Cet empire, c'est la villa qui abrite la Pension Eva, pudique appellation pour désigner le bordel du petit bourg de Vigàta. Et forcément, lorsqu'en plus, on a pour copain Jacolino, le fils du nouveau gérant, ça ouvre des portes, surtout celles de la pension pas faciles à franchir quand on n'a pas encore atteint l'âge légal, et ça aide à lier connaissance avec la... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 22:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 5 décembre 2010

La vieille aux mots dormants

Quelque part au fond du Poitou en un temps figé du début des années 60, trois personnages vont tenter de sortir de leur solitude et de s'ouvrir aux autres pour l'amour des mots. "On communia. Corps du Christ, amen. La vieille se surprit à penser, comme jeune fille elle faisait, liant en écholalies les mots, cyclamen, quand l'archiprêtre lui déposa sur la langue telle une fleur blanche qui lui serait poussée dans les entrailles, dans le creux de la faim, petite fleur dense, riche de paroles, éclose sur ses lèvres en motet... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 15:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 3 décembre 2010

Combien tu m'aimes ?

Une fille se retrouve soudainement confrontée à la fin de vie de sa mère dans l'ombre de laquelle elle a toujours vécu. Elle espère, enfin, voir la reine-mère tomber le masque de fierté derrière lequel cette femme narcissique s'est réfugiée pour mieux camoufler, peut-être, ses propres souffrances. Jusqu'au bout, la narratrice essuiera les rebuffades maternelles et les petites humiliations d'un jeu pervers aux règles si bien rodées. Mais un mot, un geste de tendresse peuvent-ils s'échapper de cet organisme qui s'empoisonne d'un trop... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 19:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 29 novembre 2010

La femme chocolat (Challenge Chocolat 5)

Apolline, 170 cm pour 130 kg, a connu dès l'enfance les affres de l'embonpoint.Elle grandit entre un père trop tôt disparu, une mère tyrannique, un poil perverse, et un jeune frère rebelle qui prendra bien vite la poudre d'escampette. Restée seule avec sa mère, elle passe l'agrégation de philo avec succès, traverse les années 70 et prend à son tour son envol. Elle quitte maman pour un petit pavillon en banlieue et devient prof dans un lycée. A 47 ans, Apolline partage sa vie entre son boulot - elle est adorée par ses élèves -, sa... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 13:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 28 novembre 2010

De ver en vers

Enfant déracinée, adoptée, incestuée, endeuillée, bref, plutôt malmenée par la vie, l'auteur a su se réconcilier avec sa part d'ombre grâce à l'écriture et plus particulièrement à la poésie. Ses textes narrent son vécu et son parcours. Je dis "textes" car je n'arrive pas à coller le terme de poésie à ce recueil. Je m'attendais à des cris de révolte, à des flots d'agressivité, à des emportements violents. Non, il s'agit d'un constat froid et concis des ravages, parfois discrets mais toujours tenaces, que sème la... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 19:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 17 novembre 2010

In nomine chocolate... amen (Challenge Chocolat 4)

Comme tous les ans, dans un bourg alsacien du Haut-Koenigsbourg, Les Vénérables sont réunis afin de décerner "La Cabosse d'Or", la plus recherchée des distinctions en matière de fabrication de chocolat.Parmi les participants, Soeur Clothilde de l'Abbaye de Saint-Julien du Vaste Monde. Cette année, c'est elle qui repartira avec le chèque de 5 000 €. Et forcément, ça va faire des envieux...D'où vient la fameuse recette des Soeurs et surtout quelles fèves de cacao utilisent-elles ? "Tout ce qu'elle put dire, pour ne... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 08:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
dimanche 14 novembre 2010

Chocolate Mundi (Challenge Chocolat 7)

Adrian Troadec, contrairement à ce que ce patronyme laisserait supposer, est citoyen Helvète. Nous faisons sa connaissance en 1922, année de ses dix-huit ans, dans sa bonne ville de Lausanne. Profession, livreur de lait. Un jour, sa route croise celle d'Alma Trapolyi. "Alma Trapolyi jouait du violoncelle dans le petit orchestre du lycée. On était en 1922, les fascistes marchaient sur Rome. Elle avait seize ans. Adrian Troadec remarqua qu'elle se distinguait de toutes les autres jeunes filles.Pour lui, en tout cas, elle se... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 13 novembre 2010

Défis et des faits

En lisant deci delà les défis dans lesquels se lancent nombre de blogueurs-blogueuses, j'ai toujours été admirative, voire envieuse, de ne pouvoir m'infliger la moindre contrainte, même en matière de lectures. Mais je crois avoir enfin trouvé le mien. Et vous allez apprécier comment Moustafette a l'art de faire fi des contraintes...En fait, l'idée a commencé à me trotter dans la tête hier en achetant un livre. Oui, je sais, pour une lectrice compulsive, c'est d'une banalité affligeante. Cette idée aurait pu surgir devant les... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 22:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 10 novembre 2010

Je chante donc je suis

Le début de ce livre c'est Perfect Life. Belle maison, grand jardin, une femme aux qualités multiples, un mari pilote de ligne qui ressemble à Paul Newman, quatre enfants irréprochables, même le chien s'appelle Beau... bref tout va pour le mieux pour Clothilde sous le soleil de la Bourgogne. Elle a même la chance d'avoir une amie qui lui procure un boulot alors que pointe l'angoisse des journées vides maintenant que les petits derniers sont aussi scolarisés, elle rafle une affaire immobilière au vu et au su de tout le monde, trouve... [Lire la suite]
Posté par Moustafette à 20:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]