9782757802205La guerre a aussi ses bons côtés... On peut parfois en douter mais c'est ainsi.
Pour Nenè, jeune garçon au sortir de l'enfance, elle lui permet de découvrir l'empire des sens ! Cet empire, c'est la villa qui abrite la Pension Eva, pudique appellation pour désigner le bordel du petit bourg de Vigàta.
Et forcément, lorsqu'en plus, on a pour copain Jacolino, le fils du nouveau gérant, ça ouvre des portes, surtout celles de la pension pas faciles à franchir quand on n'a pas encore atteint l'âge légal, et ça aide à lier connaissance avec la gente féminine et la vie tout simplement.

"Souvent Nenè rêvait que là-dedans habitaient les gentilles fées, celles qui courent te sauver quand tu as fait un faux pas et que tu appelles terrorisé et désespéré."

Mais Nené n'a pas attendu Jacolino pour découvrir que les garçons et les filles ne sont pas tout à fait pareils, voire même qu'anatomiquement, ils seraient plutôt complémentaires ! Sa cousine Angela puis la veuve Argiro vont progressivement lui montrer le chemin qui mène aux mystères du corps et du plaisir.
Finalement, ce que Nené trouvera à la Pension Eva ne sera pas forcément ce qui, longtemps, l'aura fait fantasmer.

Un savoureux roman d'apprentissage, plein d'humour, de naïveté et de tendresse, qui permet de gommer les angoisses et les réalités de la guerre dans l'Italie fasciste. Un court texte empreint d'humanité, des personnages attachants, le tout garanti sans vulgarité.

"Manger, vivre et écouter le ressac. Avec l'ami retrouvé. Qu'y avait-il de mieux dans la vie ?"

Première découverte pour moi. Je n'avais jamais lu cet auteur, célèbre pour son commissaire Montalbano, personnage récurrent d'une série d'enquêtes que je vais sans doute m'empresser de lire.

L'avis de CATHE

La Pension Eva     Andrea Camilleri    Editions Points

473_1